La Libellule – @Damyron

Rappel résumé :

Si la haine et la douleur creusent une abîme au fond de ton cœur, peut-il aimer plus fort ? » Tout le monde attend cet évènement depuis janvier, fête emblématique qui marque la fin des examens ainsi que le début des grandes vacances. Lily Krauser, encore dévastée par un passé qui n’a de cesse de la hanter, se laisse tout de même conduire à cette soirée, convaincu que l’insouciance étudiante pourra être bénéfique à son esprit torturé. Auteure dans l’âme, elle se laisse momentanément bercer dans la contemplation des corps se mouvants autours d’elle . Mais ses fantasmes littéraires se rompent automatiquement lorsque ses yeux rencontrent ceux d’un mystérieux inconnu. Dur, solitaire et désespéré, le regard horriblement noir de ce jeune homme l’intrigue profondément, et contre toute attente, la bouleverse. Néanmoins, cette rencontre d’apparence ordinaire, risque d’éveiller d’anciens souvenirs. Peut être ne sont-ils pas si inconnu l’un de l’autre…

Mon avis :

Arrêt au chapitre 40 Bis.

Alors, je commence par me mettre dans l’ambiance de cette dark romance en lisant le casting proposé par l’autrice. Je découvre des musiques choisies avec soin qui me plongent dans un univers assez sombre, ce qui correspond à une intrigue du même genre. La première chanson nous projette bien dans une fête d’étudiants fêtards. Celles qui suivent sont cohérentes avec le moment raconté.

A première vue, les mots et les idées me semblent confus car ils partent dans tous les sens et, je ne trouve pas de fil conducteur. Les chapitres sont assez courts. Ils restent cependant faciles à lire. Ma lecture est fluide et s’enchaine sans trop de difficultés.

Je suis agréablement surprise des nombreux rebondissements inattendus au fil de ma lecture. Lorsqu’on pense savoir ce qui va se passer, il n’en est rien et, l’histoire prend un autre tournant ou un personnage fait soudainement son apparition. J’apprécie alors, de trouver enfin ce fil conducteur qui me manquait. Rien n’est laissé de côté, tous les liens et détails sont placés.

Même si je trouve que le personnage d’Asena pourrait être décrit de façon encore plus « torturé », l’autrice nous laisse à  imaginer ce bad boy à la fois tendre, romantique, suicidaire et, brutal. Le personnage de Lily est globalement bien décrit et est vite attachant. Aucun des autres personnages n’est en trop.

J’apprécie ce suspense avant l’aveu de Lily, cette excitation palpable dans mon cerveau, ma recherche d’indices pour démêler le vrai du faux (en effet, au fil des pages, j’ai imaginé 50 scénarii).

Le désir de l’autrice de faire ressortir son soutien envers ses amis, de tenter de trouver les mots justes pour réconforter, sont bien mis en scène dans son histoire.

J’attends la suite avec impatience !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette histoire, cliquez juste .

 

Connaissez-vous cette dark romance ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

 

4 réflexions sur “La Libellule – @Damyron

  1. Pingback: La gourmandise partenariale – Papiers mâchés

  2. Pingback: Bibliothèque des titres – Papiers mâchés

  3. Pingback: Bibliothèque des auteurs – Papiers mâchés

  4. Pingback: Bilan de ce mois de janvier 2019 – Papiers mâchés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s