Quand l’ésotérisme s’invite à Florence

Vous êtes à la recherche d’un livre jeunesse qui mêle humour, ésotérisme et histoire florentine ? L’autrice Émilie Colline vous invite à suivre la suite des aventures de Lily, dotée de nouvelles capacités extrasensorielles. Un second tome qui fait ressortir à merveille, la maturité des personnages. Assurément mon coup de cœur dans les romans jeunesse ! Découvrez pourquoi…

Lily2.0-eilie colline.jpg

Un roman pour faire le plein de vitamines !

Expériences de vie déconcertantes mais offrant de riches apprentissages

Voir des fantômes, être doté de don de clairvoyance ou encore discerner les auras des personnes qui nous entourent, a de quoi en déstabiliser plus d’un ! Mais ce n’est pas ce qui va effrayer Lily, notre jeune adolescente, sensibilisée et encouragée par sa mère à développer des capacités extrasensorielles.

Outre l’apparence mystique qui peut se dégager du côté ésotérique de notre monde, il est nécessaire de souligner l’audace de l’autrice, de nous proposer de mélanger ces concepts décalés et de les confronter à notre rationalité. Personnellement, je tire des expériences vécues par Lily, de nombreux apprentissages qui nous touchent de près ou de loin, mais qui de par leur importance, s’avèrent être de précieux conseils à donner à nos progénitures.

En effet, l’un des thèmes abordés dans ce second tome des aventures de Lily est la peur. Celle qui nous paralyse mais qui, dans certaine situation, peut être une alliée. Fuir ou se surpasser, le choix semble maigre. Mais le courage de Lily s’explique en partie par le fait qu’elle réussit à dompter ses peurs par la curiosité et son ouverture d’esprit. Elle dédramatise les situations avec un sang-froid impressionnant, soulignant ainsi une forme de maturité. Je suis agréablement surprise par l’évolution de ce personnage comparé au premier tome. Pour celles et ceux qui le souhaitent, lisez ma chronique du premier tome des aventures de Lily.

Il est également question de jugement dans ce roman. Celui que l’on exerce sur les personnes que nous ne connaissons pas. Le point commun entre cette peur de l’avenir et notre capacité de jugement, est l’inconnu. Ici, ce roman nous prouve qu’il est important de savoir se remettre en question et de prendre de la distance vis-à-vis des préjugés et des stéréotypes forgés par notre première impression sur une personne. Apprendre des autres est un des conseils glissé dans ce roman.

L’ambiance jeune et le souci du détail sont présents pour nous plonger dans une ambiance à la fois romantique et mystique. En dix jours, nous vivons des événements surprenants, qui pourraient effrayer le jeune public. Cependant, affronter ses peurs est un des enseignements qui nous est transmis tel un flambeau de courage. Il relève en réalité de la peur de l’inconnu, pas si insurmontable qu’il n’y parait.

Bien qu’il soit important de disposer d’un jardin secret, il est aussi nécessaire de communiquer avec ses parents. Ils nous aident à nous construire mais également à prendre du recul sur nos propres pensées. J’apprécie de retrouver ce lien favorisé entre Lily et ses parents, et plus précisément avec sa mère dont l’ouverture d’esprit est positive et touchante.

Enfin, l’amour est une notion amenée tout en douceur et en innocence dans ce roman. L’adolescence étant marquée en partie par nos premiers émois, je suis curieuse de découvrir le troisième tome, pour savoir si Lily et Gianni se reverront…

Un roman vitaminé !

Le format journal intime/bullet journal est parfaitement adapté au public des pré-adolescent et adolescent, du fait de son respect de la notion de secret qu’ils renferment.

De plus, je trouve que l’ajout de nombreux visuels (dessins, carte de Florence etc) renforce la part ludique et vive de ce roman. Sans surcharge pour le lecteur, ces pauses rythment et guident notre lecture et l’enrichissent.
La cerise sur le gâteaux sont les nombreuses recettes qui apportent de la gourmandise à ce roman et nous invitent à poursuivre gustativement notre séjour.

Pour compléter cette ambiance vitaminée, j’ai trouvé très bien traduit, les discours et codes des jeunes notamment dans les dialogues. Ni trop courts, drôles et non vulgaires, ils m’ont donné la véritable sensation d’être en présence de jeunes adolescents et surtout la pèche et la bonne humeur. Ainsi, je n’avais pas l’impression d’être en dehors du roman, mais bien de participer au même titre que les professeurs et autres personnages, à ces dix jours d’excursion florentine. Mon impression de faire partie du voyage est travaillée à partir des descriptions vives, réalistes et détaillées que l’autrice a su romancer.

Le must ? Les morceaux de musique qui accompagnent les actions du roman et/ou renforcent une scène, un mouvement ou encore un dialogue. Je trouve réellement que proposer une playlist apporte de la joie et le sourire pendant notre lecture. Je remercie l’autrice de nous en faire profiter et de choisir avec pertinence les morceaux.

Une certaine maturité…

Je reste scotché par la maturité dont fait preuve Lily, notre héroïne. Je quitte une pré-adolescente peu sûre d’elle pour une adolescente bien dans sa peau et respirant la confiance !

« C’était notre code de reconnaissance. Un extrait de La Divine Comédie de Dante : Certains attendent que le temps change, d’autres le saisissent avec force et agissent. »

Sans nous forcer et tout en émerveillement, l’autrice munie de sa douce plume enchantée, nous fait découvrir l’Italie et plus précisément Florence. À travers Lily, une adolescente ouverte au monde invisible et curieuse de développer ses capacités de clairvoyance, nous marchons dans les rues. Et les paysages que nous avons en description sont somptueux et nous donnent envie de nous envoler pour Florence !

J’ai apprécié les rappels subtils et rapides des faits et apprentissages du premier tome, qui facilitent notre compréhension. Je pense que nous pouvons attaquer la lecture du second tome sans avoir lu le premier. Cependant, il serait dommage de ne pas suivre les conseils glissés précédemment et de ne pas constater de l’évolution du personnage de Lily. Surtout que les conseils donnés sont facilement réalisables et fortement intéressants pour la vie de tous les jours et l’amélioration de notre communication avec les autres.

Le syndrome de Stendhal

Au regard des nombreuses précisions historiques, nous pourrions attraper le syndrome de Stendhal. Vous savez, ce syndrome qui génère hallucination, perte d’équilibre, angoisse… par une trop forte exposition à la beauté (merci Émilie pour m’avoir appris cela au passage !). Et bien il n’en est rien ! J’ai adoré les points historiques transmis par le guide du groupe mais aussi par les professeurs accompagnateurs. J’ai été ravie de faire le plein d’anecdotes et de secrets sur Florence et sur l’Italie en général.
Encore une manière ludique d’intéresser à l’histoire, les adolescents sans les assommer et surtout, en permettant à nos chers enfants de comprendre des notions assez complexes avec des mots et expressions simples et faciles d’accès.

J’apprécie le beau mariage entre les sciences occultes et la vie réelle que l’autrice a su associer. Encore une fois, j’ai appris beaucoup de détails quant aux auras, aux huiles essentielles… Tout ceci pousse le lecteur a s’interroger sur sa propre vision de la rationalité et de son ouverture d’esprit.

En parlant d’ouverture d’esprit et de vision personnelle, je vous propose de lire quelques détails croustillants sur l’autrice.

Dans les coulisses de la saga Lily 2.0…

M’intéressant depuis longtemps aux mondes fascinants et énigmatiques des énergies invisibles et de la physique quantique, j’ai voulu proposer à travers les aventures de Lily, mon héroïne montmartroise qui se découvre au fil des saisons d’étranges capacités extrasensorielles, des ouvertures d’esprit sur ces univers encore si mal connus.

Libre à chacun de pousser ou non davantage les portes entrouvertes. « Que chacun se forge ses propres idées !», tel a toujours été mon crédo. Mais si mes romans éveillent ne serait-ce qu’une certaine curiosité sur ces sujets-là, alors je serais amplement satisfaite.

Déjà, les retours enthousiastes de nombreux lecteurs sur les tomes 1 et 2 de cette saga m’incitent à persévérer.

Merci à eux, merci à Alexandra pour ses chaleureuses chroniques et belles lectures à tous !

Lily2_couv4 2.jpg

éditions caouanneslogo-dAvec le soutien de Peggy et Hans, éditeurs chez Caouannes
– 232 pages – 21 novembre 2019
– à partir de 12 ans
16 € la version brochée

Et vous, avez-vous vécu des expériences paranormales ?

Merci à Émilie pour ce mot intime et encourageant et pour ce roman jeunesse. Merci aux Éditions Caouannes pour ce service de presse et pour leur gentillesse et leur professionnalisme.

Envie d’élargir vos horizons ?

🔎 « Livres par titres »

🔎 « Livres par auteurs »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s