Le réalisme de la violence

Être en confinement a du bon et résonne parfaitement avec le dernier thriller des Éditions Taurnauda. Magali Collet signe son premier roman, »La cave aux poupées », en assénant aux lecteurs, un coup de poing magistral. Entre violence tacite et physique, drames d’adolescence et traumatismes, je reste bouche bée. Découvrons ensemble pourquoi.

J’étais paralysée. Le Père, il allait me tuer, c’est certain.

Extrait du thriller – La cave aux poupées –
livre avec un verre de jus d'orange et un café accompagné d'une assiette avec des tartines
Le petit déjeuner, cette habitude bien gardée…

Une descente aux enfers plus rapide qu’une tarte dans la gueule

Comme il est rare d’être alpagué de la sorte, je ne vais pas me priver de vous en jeter à la figure. Du début à la fin de ma lecture, je me suis pris une dizaines de coups. Je ne saurai décrire l’extrême violence qui émane de ce livre. C’est brutal mais tellement bon ! Magali Collet manie avec style, l’art d’éblouir, de torturer le lecteur mais également de le sensibiliser doucement à deux thèmes majeurs (et non des moindres) : la violence et l’enfance.

Projetée dans un torrent addictif, ma lecture se veut rapide me laissant très vite à bout de souffle. Accro à cette violence, je suis les aventures de Manon. Jeune femme à la merci d’un Père tyrannique, violent et psychopathe. Elle passe ses journées entre les coups et son rôle de geôlière d’adolescentes, malgré elle.

Le lecteur, ce voyeur

C’est assez étrange d’être là, à lire ces lignes et ne pouvoir agir pour sauver ces vies malmenées, brutalisées.

Du haut de son physique d’homme, Manon obéit à celui qu’elle nomme « Le Père ». Forte marque d’emprise physique et mentale. Je suis partagée entre une violente envie de la voir sombrer et un besoin fort de lui venir en aide. C’est elle qui nous livre son quotidien, sans retenue, avec simplicité. De nombreuses questions m’assaillent à la lecture des différentes scènes qui défilent de page en page. Quelle différence entre le bien et le mal ? Jusqu’où s’arrêter ? Quel traitement peut-on faire subir à l’autre ? Où est la limite ?

Décrit dans un décor sombre, sans amour, hargneux, le quotidien est poignant, les descriptions, réalistes. Je n’ai aucun mal à m’imaginer dans cette cave sordide, à voir Le Père violer ses proies et à frapper celle qui lui sert de fille et de femme de temps à autre. Je suis écœurée mais ne peut décrocher de ma lecture. L’insoutenable prend tout son sens tout du long de ce thriller-témoignage.

Une profonde injustice

À travers son thriller, l’autrice souhaite avant tout faire comprendre aux lecteurs que tourner le dos à la violence n’est pas une si facile entreprise. Culpabilité, remords, habitudes (?), les violences de l’enfance et celles faites à l’encontre des femmes ne trouvent aucun écho au sein d’une société de plus en plus tournée vers le nombrilisme.

Cette idée se renforce avec l’écriture de ce thriller psychologique à la première personne du singulier. Comme un témoignage qui parvient difficilement à l’oreille de tous, nous lecteurs, sommes touchés en plein cœur par la cruelle destinée de l’injustice. Même si Manon semble habituée à ce quotidien, la prise de distance est requise par celui ou celle qui tient ce livre entre les mains. Ce fort contraste entre « normalité » et atrocité est sans aucun doute, très bien tournée et écrit.

Ici, nous parlons de huit-clos, de vérités qui ne peuvent sortir de la cave. Endroit très bien choisit pour y faire moisir des vies et des idées arriérées. La position de la femme en bas de l’échelle ressort très fortement avec le choix de ce lieu. J’adore !

Le personnage de Manon est très bien pensé. ses faits et gestes, ses mots, le ton de sa voix… tout est pensé de manière à rendre compte d’une réalité souvent tue.

Une intrigue incroyable

Le style vif et piquant de l’autrice est une tuerie à découvrir. Moi qui n’aime pas forcément me lancer dans des thèmes aussi forts, je ne regrette absolument pas d’avoir eu ce bijou entre les mains ! Un vrai coup de cœur ! Une intrigue rondement ficelée, qui coule de source et qui fait réfléchir. Cerise sur la gâteau ? Une fin digne des plus grandes tragédies qui marquent les esprits.

C’était juste… bien.

Ce que Magali en dit

Merci Alexandra de me donner l’occasion de poser ces quelques mots supplémentaires. J’ai toujours aimé observer les passants, assise à la terrasse d’un café ou d’un restaurant. En les regardant j’imagine leur vie, j’invente leur histoire. Celle de Manon est née ainsi, à la terrasse d’un café parisien. Je me souviens d’une femme croisée, elle semblait triste. En la voyant, une phrase m’est venue à l’esprit : « Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter ». C’est ma façon de dire qu’il faut prendre soin des autres si on ne veut pas les casser… J’ai fait de cette femme le visage de Manon. J’espère qu’après avoir lu son histoire, vous l’aimerez autant que moi.

https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=208x10000:format=jpg/path/s9fbf515e67c6e0cd/image/i360ac1a80a505de9/version/1578575908/image.jpg
19 mars 2020
9.99€ en librairie
5.99€ en e-book

Disponible en ligne et en librairie sur : Fnac, Decitre, Amazon, Cultura, etc

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Lire les autres critiques

Merci Magali pour ce roman coup de poing et ce véritable coup de coeur ! Joël... quel talent pour n’avoir pas froid aux yeux !

La matinée récup’ au Jardin Perdu de Seraing

Hellow mes petits gourmands 🙂 J’espère que vous allez bien ?

Le 23 mars dernier, se déroulait la 5e édition de la Bourse aux livres de Seraing, dans les locaux de la bibliothèque communal – Le Jardin Perdu –. Je m’y suis rendue pour la seconde fois, de bonne heure et le premier jour d’exposition, pour être sûre d’avoir le choix ^^.

Bibliothèque seraing jardin perdu.png

Le rendez-vous des curieux ! Toutes les informations utiles juste .

 

J’ai donc été chiner avec plaisir parmi les différents stands présents pour l’occasion. Et pour cette 5e édition, il parait que la bourse aux livres a atteint un record de participation !

Il n’y a jamais eu autant de monde ! s’écrient les exposants surpris mais heureux.

Je regrette seulement le manque de communication entre vendeurs et chineurs. Cependant, je suis ravie qu’il y ait eu un large choix. Cette année, plutôt orienté thrillers et polars. Les prix allaient de 2€ à 10€/livre.

J’ai fouillé d’étale en étale à la recherche de petites merveilles. Beaucoup de couvertures et d’intrigues ont attiré mon attention, mais voici les heureux gagnants :

Bourse aux livres Seraing du 23 mars 2019.jpg

Connaissez-vous ces ouvrages ? Les avez-vous lus ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Êtes-vous amateur de bourse aux livres ?

Hum ça sent bon les thrillers, les policiers, les fantastiques, les témoignages, les biographies, les romances…

Hellow mes petits gourmands 🙂 Comment allez-vous ?

logo 3Je reviens du marché littéraire et dans mon panier, j’ai posé tout un tas de livres en tout genre. Du policier au fantastique en passant par les romances. Tout y est ! Je concocte un petit bloggyword savoureux rien que pour vos fines papilles.

Je vous propose de faire un inventaire de mon frigo avant d’en déguster les mets. Voici les ingrédients que j’y stocke :

  • Les livres du terroir

Dans ce bac, je glisse tous les livres que j’ai chinés lors de foires du livre, de bourses aux livres ou lors de brocantes. J’y mentionne également les livres que j’ai commandés sur des sites internets. Il s’agit donc de mes arrivées livresques.

Vous retrouverez tous les articles associés juste .

  • Livres – Partenaires

A côté du bac à légumes, celui des « Livres – Partenaires » a toute sa place. Si vous l’ouvrez, vous y verrez les livres que j’ai reçus de mes généreux partenaires gourmands. Cet article répertorie sous forme d’une liste, les livres par ordre alphabétique en fonction des titres d’ouvrages.

Vous retrouverez cette liste juste là.

  • Livres – SP

En dessous du bac des « Livres – Partenaires », vous retrouverez celui des « Livres – SP » (Service Presse). Dans celui-ci, un article – liste reprend l’ensemble des livres que j’ai reçus via des auteurs/autrices/maisons d’éditions.

Je tiens à vous rappeler qu’en contre partie d’un SP, il y a beaucoup de travail pour le/la chroniqueur/euse derrière, il ne s’agit pas d’un simple envoi gratuit d’un ouvrage comme on peut se l’imaginer !

Retrouvez la liste de mes Livres – SP juste .

  • Ma listes de courses

Cette catégorie fait simplement mention de tous les livres qui me font envie. N’hésitez pas à me recommander des ouvrages, des auteurs etc.

Ma wish-list juste ici.

 

J’espère que vous avez apprécié de faire l’inventaire de mon frigo. Je vous souhaite un bon appétit et de bonnes découvertes.

Retrouvez toutes mes chroniques gourmandes dans mon bar culturel, rubrique « Mes chroniques gourmandes ». Si vous désirez lire uniquement celles des Livres – Partenaires, rendez-vous dans la rubrique « Mes chroniques gourmandes – VIP ». En revanche, si vous préférez vous concentrer sur celles des Livres – SP, cliquez directement dans ma rubrique « Mes chroniques gourmandes – SP ».

Dites-moi ce que vous pensez de mon frigo!

A très vite !

La gourmandise partenariale

Hellow mes petits gourmands 🙂 J’espère que vous allez bien ?

Dans cet article, je vous dresse la liste complète des livres – Partenaires que j’ai reçus, par ordre alphabétique des titres d’ouvrages. Ces livres m’ont été envoyés soit, en version brochée soit, en version numérique. Cliquez sur les titres pour accéder directement aux chroniques gourmandes.

Bonnes découvertes !

A

B

L

M

V

 

Je remercie les autrices/auteurs pour leur confiance ! 🙂

 

Les chroniques gourmandes liées à ces livres partenaires sont aussi publiées dans le bar culturel, rubrique « Mes chroniques gourmandes – VIP ». Concernant l’histoire de Marie RAYMOND, La Libellule », mon avis est disponible dans le bar culturel, rubrique « Wattpadiens : mes avis sur vos histoires ».

 

A très vite !

La gourmandise s’habille en SP

Hellow mes petits gourmands 🙂 J’espère que vous allez bien ?

Dans cet article, je vous dresse la liste complète des livres – Service Presse que j’ai reçus, par ordre alphabétique des titres d’ouvrages. Ces SP m’ont été envoyés soit, en version brochée soit, en version numérique. Cliquez sur les titres pour accéder directement aux chroniques gourmandes.

Bonnes découvertes !

Autres

A

B

C

D

E

H

J

L

M

N

O

P

Q

S

T

U

 

Je remercie les autrices/auteurs et les maisons d’éditions pour leur confiance ! 🙂

 

Les chroniques gourmandes liées à ces SP sont aussi publiées dans le bar culturel, rubrique « Mes chroniques gourmandes – SP ».

 

A très vite !

Wanted

Ah, je vois le genre, vous allez me dire « je ne sais pas comment j’ai atterris ici » (mais vous et moi savons très bien qu’il n’y a pas plus gourmand que vous).

bitmoji-20190306121459

Ici sont répertoriés les ingrédients dont j’ai besoin pour nourrir mon bloggyword, ma liste de courses livresques en quelque sorte. 

Au fait Amélie (je me permets de te tutoyer, sur mon blog tout est permis, comme chez Arthur), comme toi, j’ai toujours eu faim. Mon frigo est vide alors, il est grand temps d’aller faire les courses !  Faut dire aussi, que me balader sur vos bloggyword me donne des idées et agrandit généreusement ma liste de courses !

C’est simple, en faisant l’appel, il manquait :

Mais également :
  • Devenir – Michèle OBAMA
  • La princesse de papier – Erin WATT
  • Blue – Camille PUJOL
  • La fille du monstre – Florence AUBRY
  • November 9 (et tous les autres) – Colleen HOOVER
  • Nos étoiles contraires – John GREEN
  • Fandow – Anna DAY

J’ai besoin de vous !
Voyez-vous un autre ingrédient que je pourrais ajouter à ma liste ?
Et peut-être, soyons fous, que certains d’entre vous savent où je peux me les procurer ?

Kiwanis – Kesako ?

Hellow mes petits lecteurs gourmands, comment allez-vous ?

Kiwanis 1

Chapelle de l’Évêché de Liège – Rue des Prémontrés, 40 -4000 Liège

kiwanis 3

Distribution de marques-pages près des caisses

J’ai découvert il n’y a pas très longtemps, une foire aux livres sur notre belle ville de Liège. Son nom : Kiwanis – Foire aux livres. Je décide de m’y rendre dimanche 25 novembre, ne sachant pas plus que ça à quoi m’attendre. Quelle fut ma surprise de découvrir une mine d’or inestimable ! Des livres neufs !!! En veux-tu, en voilà ! Triés sur le volet, par thèmes et par noms d’auteurs. Le pied ! Mais ce qu’il y a de plus incroyable ce sont les prix ! A partir d’1€/livre. Au total, je n’ai payé que 13€ pour un total de 8 livres dont 4 en full size !

Bon okay, j’ai fouillé comme une dingue avec mon petit panier prêté pour l’occasion. J’ai arpenté les rayons un par un, plusieurs fois, mes yeux se dirigeant de droite à gauche, de haut en bas puis encore de gauche à droite. Mais après tout, c’est ça qui est amusant.

 

kiwanis 2.jpg

Il était illusoire de croire que je repartirai les mains vides…

 

Qu’ajouter de plus si ce n’est : rendez-vous prochainement dans un lieu inédit pour une chasse aux trésors ;p

Qui sera de la partie ?

A l’intérieur se cache un précieux sésame

Le voici, le fameux !

C’est avec plaisir que j’ai reçu en date du 20 novembre dernier, mon colis Momox. Vous ne connaissez pas encore le principe ? C’est simple : un petit tour sur le site de Momox Shop, vous créez un compte (ce qui facilite le suivi des commandes par la suite et la création des listes de souhaits et d’envies) et il n’y a plus qu’à rechercher le titre de l’auteur ou de l’œuvre que vous souhaitez !

 

momox 5 (2)

Vérification et certification du colis par mon carlin king size

 

Attention les frais de livraison vers les pays hors France et hors Europe sont payants ! Vous pouvez retrouvez ces prix juste > .

Après avoir vendu de façon très simple et expliquée sur le site web (attention, il s’agit d’un site français, si vous avez des amis ou de la famille vivant en France, c’est tout bénef’, pour les autres, ce service de dépôt à la poste sera payant !), en allant déposer mes cartons préparés à la Poste, j’ai reçu au total une centaine d’euros ! Pas mal hein pour des livres qui trainaient un peu partout sous la poussière ?

momox 4 (2)

Ouverture chirurgicale

Je vous rassure, j’ai toujours eu de bons retours avec notre partenaire allemand. Mes colis ont toujours été transportés avec soin, et les livres emballés avec précaution. Alors oui, je n’ai pas de petites attentions avec mon colis comme on peut en recevoir avec une box littéraire (marque-page, bougies, petites douceurs…), mais en attendant, je fais des économies sur des livres parfois jamais lus et je fais une bonne action en participant à un cycle de recyclage.

 

 

momox 3 (2)

Monstrueusement fantastique

Si je récapitule Momox c’est :

Je vends mes livres ou j’achète des livres d’occasion ou neufs – vive le recyclage !

Je traque le facteur en mode paranoïaque.

J’entends la sonnerie de la porte d’entrée, je me précipite pour réceptionner mon colis.

Je craque en découvrant ma future PAL !

 

Connaissez-vous Momox ?

Si non, êtes-vous prêts à embellir votre compte en banque ?