Une lecture (presque) parfaite !

Puisque l’on cote un plat, on cote également un livre.

Mes petits gourmands,

Je vous dévoile ma façon de coter un ouvrage !

BarreSeparation

Connaissez-vous l’émission « Un dîner (presque) parfait » ? Si non, il s’agit d’une émission où 5 convives habitant la même région s’invitent à dîner. A tour de rôle, chacun concocte un dîner d’exception avec gourmandise, créativité et générosité aux invités qui eux, vont noter la décoration, l’animation de la soirée et le talent culinaire.

Et bien de mon côté, je me prête à l’exercice d’une lecture (presque) parfaite, non sans difficultés. En effet, depuis que j’utilise le site Simplement Pro, dont j’ai expliqué le fonctionnement en donnant mon avis sur la plateforme de Service Presse (à lire ici), il m’est demandé d’attribuer une note à un livre. Je tiens à vous souligner, que je n’ai jamais noté un livre, je n’aime pas le faire, ma chronique gourmande étant suffisante selon moi. Mais puisque j’y suis contrainte, au lieu de coter de façon aléatoire, j’adapte mon évaluation à mon concept. Ainsi, toutes mes chroniques gourmandes seront évaluées de la même façon.

Mes premiers pas furent donc hésitants, peu cohérents et non concluants. J’avais tendance à inclure dans ma note, la qualité des échanges avec les auteurs et professionnels des ME. Or, c’est le livre que je juge !

Me voyant patauger dans la semoule, mon Grumpy m’a suggéré de construire une grille d’évaluation pour que les cotations soient cohérentes les unes par rapport aux autres et que je me sente rassurer par rapport à la cotation. Par exemple, un 14/20 peut paraître faible mais en relativisant, cette note équivaut à un 7/10 ou 70%. C’est-à-dire, un bon livre.

> La voici :

grille avec explications des critères

Je tiens à préciser que je note sur 19 et non sur 20. Ce qui signifie qu’un livre remplissant tous les critères au maximum sera évalué d’un 19/20 car selon moi, un livre ne peut jamais être parfait. Mais je le jugerai ainsi par gourmandise et ajouterai 1 point à la note finale s’il remplit la condition de mon concept c’est-à-dire, que j’ai ressenti un goût lors de la lecture. Ou au contraire, j’enlèverai 1 point si je me suis forcée à le lire.

Ainsi, afin que vous, auteurs, autrices, puissiez mieux comprendre les notes que je mets sur vos livres et, pour me donner l’occasion de prendre le pli de noter avec plus d’aisance, j’enserrerai à la fin de chacune de mes chroniques gourmandes, ce tableau dûment complété. Bien sûr, j’adapterai ma notation et mes commentaires en fonction du genre littéraire lu.

J’espère que vous appréciez ma transparence vis-à-vis de ma manière de coter un ouvrage 🙂 Et, puisque vos remarques, commentaires ou avis sont importants à mes yeux, que pensez-vous de ma grille d’évaluation ?

 

Et vous, comment notez-vous un livre ?

Publicités