« Elle a peur et elle a confiance, la vie se chargera de trancher. » Delphine De Vigan

Je lis des auto édités! SP – Avant-PremièreAcceptez-moi comme je suis, romance optimiste de la romancière et partenaire Émilie Varrier, 243 pages officielles, auto-publié le 12 octobre 2019. Son roman est disponible sur Amazon, en version kindle au prix de 0.99€ !

Je vous recommande vivement d’aller faire un tour sur sa page Facebook ainsi que sur son site internet. N’hésitez pas à lui faire part de vos ressentis, elle se fera une joie de vous répondre !

BarreSeparation

Résumé : A la suite d’un drame familial, Edwige, trentenaire, est déterminée à reprendre sa vie en main et à rester optimiste malgré les épreuves qu’elle traverse. Elle sera aidée par Aaron, un conseiller financier de talent mais au caractère rigide et tranchant.
Débute alors une relation atypique entre eux, forgée par le soutien mutuel mais entravée par la peur et l’incertitude. Ils devront d’abord guérir leurs anciennes blessures et apprendre à pardonner pour avancer dans leur recherche du bonheur.

BarreSeparation

Cette chronique est rédigée par Alexandra Papiers Mâchés,
Chroniqueuse Officielle de la Romancière Émilie Varrier !

Émilie nous plonge d’entrée de jeu dans la souffrance muette et figée que ressent Edwige, à la suite d’un drame familial violent et inattendu. Quand certains d’entre nous expriment haut et fort leur désarroi et leur souffrance, d’autres choisissent de se réfugier dans le déni le plus total. Le blocage d’Edwige à exprimer ses émotions a de quoi être perturbant et nous ne pouvons nous empêcher de nous interroger sur la façon dont elle traversera cette épreuve…

Persuadée que le hasard nous force à croiser le chemin de personnes jouant un rôle important dans notre vie, Aaron fera ainsi irruption dans la vie cadrée d’Edwige. Je ne le savais pas encore, mais Aaron est l’homme le plus réglé, discret et sous contrôle de tous les personnages que j’ai rencontré jusqu’à présent. Certaines de ses manies, plutôt abusives, ont de quoi faire sourire un être lambda. Son extrémisme quoique attachant, cache pourtant une grande souffrance que l’autrice nous propose de découvrir à pas de loup en instaurant un climat de confiance qui pose les prémisses de cette histoire hors du commun.

acceptez-moi comme je suis - emilie varrier.jpg

Du miel et du curry pour un produit aussi noble que l’amour…

Je suis saisie par le réalisme qui se dégage des attitudes et comportements de nos deux protagonistes. Leur maladresse en amour et la distance qu’ils se forcent à établir entre eux est déroutante dans le sens paradoxal où le lecteur est le témoin privilégié des points qui les rassemblent. Pourtant, cette distance est d’or dans cette relation qui évolue très lentement. Cependant, les signes d’attachement qu’ils vont ressentir scellera leur destin commun à tout jamais. Pendant qu’Edwige cherche de plus en plus à approcher Aaron, ce dernier ne se laisse pas séduire si facilement bien que l’on sente qu’il meurt d’envie de se blottir dans les bras d’Edwige. J’aime l’angle d’attaque qu’à choisit Émilie : l’argent, soit, un objet de froid, d’ordre matériel, qui contraste à merveille avec les émotions et ressentis qui apportent eux, beaucoup de chaleur à cette relation et humanisent les sentiments mis en avant.

Ce roman nous dévoile les difficultés à accepter l’autre (ici l’amour, le lâcher-prise) tant que l’on n’est pas en paix avec nous-même. La recherche d’un modèle dans notre entourage, peut sembler être une bonne béquille. Seulement, lorsque cette figure paternelle a développé une forme atypique d’amour envers son enfant, comment ne pas influencer nos décisions et orienter notre attraction naturelle vers des personnes du même genre ? L’autrice nous propose alors de nous questionner sur nos capacité à faire le bon choix et à la manière dont on peut en assumer les conséquences. Notre besoin de contrôle peut devenir très envahissant et handicapant dans nos prises de décision. Se défaire de son passé est également un des points mis en avant dans cette romance. La recherche du moment présent et des sensations présentes dans notre corps sont de bons ancrages pour recharger nos batteries !

Lorsque la peur nous paralyse et obscurcie notre point de vue, comment pouvons-nous tout de même ne pas se laisser emporter par le tourbillon de contradictions qui nous assaille ? En parler à ses amis ? Edwidge aura l’occasion de tester cette possibilité. Accueillir ses émotions pour pardonner à des parents peu présents ? C’est également une des pistes qu’empruntera Edwidge. J’aime sa force de volonté, son courage et la détermination dont elle fait preuve tout au long de ce roman. J’aime à penser qu’Émilie nous donne une vision complète des chemins que l’on peut emprunter dans le parcours de l’acceptation de soi. Elle a choisit de nous livrer sans tabous, deux exemples de reconstructions identitaires à travers deux personnages réels, perdus mais confiants. Leur attachement mutuel nous prouve qu’il faut croire en l’avenir, se donner le temps d’apprendre de ses erreurs et surtout en ses capacités à changer, à évoluer en se servant d’évènements négatifs voire douloureux comme forces pour aller de l’avant.

Comme il peut être difficile de se reconnaître à travers les yeux d’un personnage, Émilie vous propose donc deux versions, deux histoires entrecroisées ayant pour objectif le lâcher-prise de soi. La fluidité et la douceur de la plume de l’autrice nous permet de nous immerger très facilement dans cette romance optimiste et nous apporte des clés pour avancer plus sereinement vers l’avenir. Ce roman aborde donc des pistes de solutions pour dédramatiser, relativiser et surtout reprendre confiance en soi.

Parfois c’est en prenant des risques que l’on obtient le meilleur.

Le mot d’Émilie
***

Dans cette romance, je vous parle d’empathie, d’entraide, de bons moments entre amies, de la difficulté de faire des choix et surtout, d’acceptation.

Car accepter l’autre sans chercher à le changer est essentiel dans toute relation, qu’elle soit amicale, amoureuse ou familiale. Mais pas seulement, car s’accepter soi-même, tel que nous sommes me semble primordial dans notre quête du bonheur.

À travers l’histoire d’Edwige, j’insuffle l’envie d’aimer et de faire de son mieux pour être heureux, chaque jour. Ce personnage frais et positif est inspirant de par sa force et sa volonté d’aller de l’avant, et ce avec courage et sourire.

J’espère que cette lecture vous apportera autant de bonheur que j’en ai ressenti en l’écrivant.

Je vous souhaite le meilleur !

Emilie

***

Broché.png

BarreSeparation

L’addition, s’il vous plaît

emilie varrier- acceptez-moi comme je suis.png

Et vous l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Besoin d’un moment de réconfort ?

Retrouvez toutes mes chroniques gourmandes dans les rubriques « Livres par auteurs » et « Livres par titres » !

Je remercie plus que chaleureusement la Romancière et partenaire Émilie Varrier pour cette collaboration très enrichissante et bienveillante. Merci pour ce SP en avant-première, ta gentillesse, ta douceur et ton enthousiasme ! Très vite, je partage avec vous des photos inédites de la seconde romance optimiste de l’autrice !

 

 

Publicités

L’amour tragique

Je lis des auto éditésLibrinova! SPTout s’écroule, chick-lit de l’autrice Anaïs Raphaël, 195 pages officielles, publié via l’agence d’auto-édition Librinova fin août 2019. Son roman est disponible sur la plateforme et également via Amazon, en version kindle au prix de 1.99€ et en version brochée au prix de 12.90€. L’autrice est présente sur Facebook ! L’autrice tient également un blog.

BarreSeparation

Résumé de la chute : Estelle est heureuse. Elle a réussi à décrocher son diplôme de professeur des écoles et doit prochainement prendre ses fonctions dans une école maternelle à Toulouse.
Son fiancé, Bastien la demande en mariage et quelques mois après la cérémonie, elle donne naissance à une magnifique petite fille prénommée Jade.
Ils sont entourés de leurs parents et de leurs meilleurs amis, Fanny et Jules. Tout semble leur sourire. Mais voilà, la vie est capricieuse. Il suffit parfois d’une seconde pour que tout s’écroule.

BarreSeparation

Estelle quitte la chambre sans bruit, le cœur et l’esprit en ébullition. Comment va-t-elle se sortir de cet imbroglio ?

Et bien je n’ai pas vraiment compris comment justement. J’émets un avis mitigé sur ma lecture car je trouve que les thèmes abordés sont forts et très intéressants. Cependant, je n’ai pas retrouvé les émotions qui s’en dégagent. Je trouve que tous les sujets abordés s’imposent au lecteur sans explication logique. Cela est accentué du fait d’un roman écrit à la troisième personne du singulier, qui apporte une distance d’avec les sentiments qui se jouent pour chacun des personnages.

tout s'écroule anais raphael.jpg

Un roman dont le sens m’échappe…

Malgré une couverture très colorée qui a du peps et qui m’a donné envie d’ouvrir le livre, et un résumé qui me promettait une intrigue bien ficelée et surprenante, je n’ai malheureusement pas retrouvé cette promesse lors de ma lecture. L’autrice m’a livré son roman dont les thèmes sont très profonds (l’abord du deuil, de la complexité des sentiments, de la reconstruction identitaire, de l’ambivalence amour-amitié, la maladie mentale, la perte d’un être cher…) seulement j’ai trouvé cette histoire plate et mécanique. Les phrases sont fluides et courtes, les gestes et réactions des personnages impulsifs, la plume non détaillée, non précise ; les dialogues nombreux et trop scolaires. Je n’ai pas trouvé de sens à donner à une intrigue dont il manque selon moi, un lien et un liant. Je n’ai pas su trouver une cohérence et un message sous-jacent, ce qui me déroute.

Mon avis reste donc mitigé tirant vers une incompréhension, un manque pour me faire adhérer totalement à l’histoire. J’ai relevé deux incohérences qui renforcent ma position et m’ont quelque peu désarçonnée. Depuis le début, Estelle, la protagoniste principale, traverse pas mal de turbulences dans sa vie et enchaîne (trop rapidement à mon goût) des épisodes dramatiques qui l’ont affaiblie au point de la faire tomber en dépression. Cependant, quelques pages plus loin, elle se révèle être une battante de longue date, ce qui n’est selon moi, pas une de ses caractéristiques au regard de ses difficultés à rester forte. Je dois avouer que son attitude m’a quelque peu agacée. Plus précisément, son indécision maladive qui rythme l’histoire en une boucle infernale dont je n’ai pas trouvé la sortie.
De plus, elle a toujours été distante d’avec sa mère, or une complicité ancienne voit le jour d’un coup. L’évolution de leur relation est pour moi trop brutale et n’a pas le temps de se construire.
Je remarque que l’ensemble des personnages sont malmenés par l’autrice du début à la fin de ce roman. J’ai donc du mal à percevoir la vraie valeur des évènements positifs qui leur arrivent. Peut-être que cela est voulu ?

Cependant, je tiens à soulever que chacun de ces sujets trouvent un début et une chute, aucun n’est laissé à l’abandon, ce que j’apprécie. De plus, les faits relatés, tragiques ou non, sont très proches de la réalité, ce qui peut rapprocher le lecteur de son propre vécu  et donc offrir une meilleur authenticité au récit.

Ce roman se lit très vite, ce qui en fait sa force principale. De plus, je ne peux nier le nombre impressionnant de rebondissements et d’actions. Malgré mon insatiabilité, j’avais envie de connaître le dénouement de cette histoire rocambolesque. Je reste quand même sur ma fin ne trouvant pas le sens final et l’impulsion voulue à ce roman. Si l’on cherche plus en profondeur, il manque selon moi une consistance, de la matière à analyser. Son ambiance ne nous donne pas à en savoir davantage, ce que je trouve regrettable. Sa fin reste inattendue mais pour moi, peu crédible.

Le mot d’Anaïs
C’est par pure malice, que j’ai opté pour une couverture fraîche, qui contraste avec l’histoire. Comme je suis joueuse, j’ai décidé de prendre des risques dans ce premier roman, pour surprendre et marquer les esprits.
Est-ce que cela a fonctionné ?
C’est à vous mes chers lecteurs et lectrices, de décider ! Merci à ceux qui auront la curiosité de le découvrir !!
Rendez vous bientôt pour le prochain !

BarreSeparation

L’addition, s’il vous plaît

tout s'écroule - anais raphael.png

Et vous l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Avez-vous vécu des évènements dont vous avez du mal à vous relever ?

Retrouvez toutes mes chroniques gourmandes dans les rubriques « Livres par auteurs » et « Livres par titres » !

Je remercie Anaïs pour sa proposition de SP et l’envoi de son ouvrage. Malgré mon avis mitigé, je vous souhaite une belle aventure.

PAL – Octobre 2019

mois d'octobre 2019.jpg

 

Hellow les lecteurs gourmands 🙂 Comment allez-vous ?

Pendant que certains enfants attendent Halloween avec impatience pour enfiler leurs plus beaux déguisements, les adultes rougissent à la vue de tant de gourmandises qui se profilent à l’horizon ! Ce mois d’octobre sera riches en surprises, je le sens !

Je tiens à remercier tous les auteurs pour leur confiance et pour beaucoup ce mois-ci, d’être venus me proposer de chroniquer leurs livres. Cela me fait toujours plaisir de découvrir de nouveaux univers alors n’hésitez pas !

Je suis ravie de vous rappeler que j’ai l’honneur d’être la Chroniqueuse officielle de la Romancière Émilie Varrier, dont la seconde romance optimiste paraîtra officiellement le 12 octobre prochain. En attendant, suivez son actualité sur son site web et sa page Facebook !

Aujourd’hui je vous fais découvrir ma PAL du mois d’octobre.

Au menu

  • Acceptez-moi comme je suis Émilie Varrier (romance optimiste) – Partenaire
  • Suivre les vagues, tome 2 – Anaïs W. (développement personnel, disponible dès demain !)
  • Lésions intimes– Christophe Royer (thriller psychologique)
  • Tout s’écrouleAnaïs Raphaël (Chick-lit)
  • Né d’aucune femme – Franck Bouysse (roman noir) – Livre audio

Psst : Les livres ne sont pas classés par ordre alphabétique, ne vous en faites pas ! Comme beaucoup d’autres lecteurs, j’organise ma petite popote au gré de mes envies et des arrivées gourmandes.

Vous retrouverez prochainement toutes mes chroniques en cliquant sur les titres des ouvrages dans ma PAL rubrique « Inventaire livresque ». Elles sont également disponibles dans mon bar culturel en cliquant sur les rubriques « Livres par titres » et « Livres par auteurs ».

Bonne dégustation !

Et vous, que lisez-vous ?

New game, new rules pour ce 8ème partenariat

Hellow les lecteurs gourmands 🙂 Comment allez-vous aujourd’hui ?

Il plane dans l’air un goût subtil d’amour, de douceur, d’audace… Un goût de changement, de lâcher prise. Septembre 2019 s’annonce extraordinaire ! Lisez jusqu’au bout, ça pourrait vite devenir viral pour vous et vos amis !

J’ai l’immense joie de vous annoncer que débute un huitième partenariat avec

Émilie Varrier
Celle qui écrit de la romance optimiste mieux que personne !

Petit rappel…

En février 2019, Émilie auto-publiait sa première romance optimiste
– Un binôme idéal –

Disponible sur   Amazon logo  et kobo
En version brochée et électronique au prix respectifs de 9€ et 2.99€ seulement !

Émue et ravie d’avoir soufflé un instant, j’en ai rédigé une chronique gourmande que vous retrouverez en cliquant juste ici. Pour en savoir plus sur Émilie, retrouvez sa biographie juste . Puis, elle est passée sur le Grill aussi, c’était en avril 2019 !

En septembre, nous avons vu les choses en grand ! Émilie a eut une idée géniale ! Un concept de folie ! C’est désormais en tant que

Chroniqueuse officielle d’Émilie Varrier

que je vous retrouverai en octobre pour une nouvelle chronique gourmande mais aussi pour partager avec vous les moments forts de la romancière 🙂

Vous l’aurez compris, sa deuxième romance optimiste va voir le jour le 12 octobre prochain ! ! Vous n’avez pas lu son premier livre ? Pas de panique, il vous reste un peu plus d’un mois pour vous mettre à jour !

! C O N C O U R S !
Comme Émilie est une romancière généreuse, elle vous propose de remporter un exemplaire de sa première romance en version papier et dédicacé directement expédié chez vous ! Suivez-là sur les réseaux sociaux pour participer au prochain tirage au sort et puisse le sort vous être favorable…

Je remercie chaleureusement Émilie pour cette collaboration. Et vous savez quoi ? cette information n’est pas confidentielle, vous pouvez la partager autant de fois que vous le voulez ! Surtout, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, nous serons ravies de vous répondre. A bientôt !

Hey ! Pas si vite !
Tu ne nous a pas révélé le titre de sa prochaine romance optimiste !

Ahhh ! Je vois que rien ne vous échappe 🙂 Bravo ! Mais comme je sais que vous êtes des détectives hors pairs, je vous laisse partir à la chasse aux informations en suivant la romancière sur la Toile :

adresse mail pro emilievarrier.romanciere@gmail.com

Instagram @varrieremilie – #unbinomeideal – #romanceoptimiste – #emilievarrier – #bonheur

Facebook Emilie Varrier Romanciere / @emilievarrierromanciere

Son site web : Emilie Varrier

scribay  Emilie Varrier Romancière

Émilie Varrier

En tant que Chroniqueuse officielle d’Émilie Varrier, j’ai l’immense privilège de vous exposer quelques détails croustillants la concernant.

Je vous emporte dans la délicatesse de mon imaginaire tout en gardant les pieds sur terre.

Portrait littéraire

Profil Emilie avec fleur
Je m’appelle Émilie, j’ai trente et un ans et je possède tout un monde de douceur et de joie à vous faire découvrir.
Mon objectif ? Savourer le bonheur chaque jour et le partager avec vous. Originaire du nord de la France, j’ai décidé de sortir des chemins battus et de partir à l’aventure. Que ce soit dans ma vie, dans mon métier ou dans mes passions, je fais ce qui me rend heureuse !

J’aime la lecture, les sourires ainsi que le partage. C’est donc naturellement que j’écris des romans optimistes, pour lesquelles je m’inspire de mon cheminement personnel, de mes proches et de mes songes. Je réfléchis à mon vécu et j’espère vous transmettre ce que je retire de mes expériences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

J’écris de belles fictions que je nourris de ma sensibilité afin de vous apporter le meilleur. À travers mes Romances Optimistes, je vous emporte dans la délicatesse de mon imaginaire tout en gardant les pieds sur terre. J’aime rêver et surtout, je veux y croire.

Rendez-vous sur mon site internet emilievarrier.com pou découvrir mon univers et mes lires.

Ses romans

« Un binôme idéal » est sa première romance optimiste de 190 pages, disponible en version électronique pour 2.99€ et en version brochée pour 9€ ! sur Amazon logo  et kobo.

 

! Le 12 octobre prochain !

Sa deuxième romance optimiste 🙂

Soyez curieux et rendez-vous sur les réseaux sociaux pour découvrir toute l’actualité de la romancière. Le titre ainsi que le synopsis sont déjà en ligne, moi je dis ça, je dis rien…

adresse mail pro emilievarrier.romanciere@gmail.com

Instagram @varrieremilie – #unbinomeideal – #romanceoptimiste – #emilievarrier – #bonheur

Facebook Emilie Varrier Romanciere / @emilievarrierromanciere

scribay  Emilie Varrier Romancière

Son site web : Emilie Varrier

BarreSeparation

Photo avec logo mars 2019

 

Femme aux multiples casquettes, Émilie n’est pas une romancière ordinaire. Elle consacre une grande partie de son énergie à aider les auteurs dans toutes sortes de démarches administratives et ainsi vous permettre de vous consacrer à l’essentiel : l’écriture.

 

 

Émilie VARRIER, assistante administrative

Site web soutien à l’auto-édition

Facebook  Emilie Varrier Assistante administrative à distance / @emilievarrierassistante

Le roseau ne se rompt-il jamais ?

Librinova

! SP – Partenariat gourmand
La fragilité des rêves, de l’auteur (et de mon partenaire gourmand) Dimitri Demont, 158 pages officielles, édité en février 2019 par Librinova. Son recueil de nouvelles est disponible en version brochée et en version numérique sur Amazon et la Fnac, entre autres.

BarreSeparation

Résumé : Mila, Clarisse et Olympe sont trois femmes que la vie a malmené. La vie ou devrai-je dire, le hasard, le destin ? Entre trahison, peur, violence, désillusion ; l’amour et le rêve ont bien du mal à se frayer un chemin sur la route sinueuse de l’avenir serein. Trois destins liés d’une certaine façon, par un fil fragile, fin et délicat. Une terrible leçon de vie. Mais les rêves sont fragiles, malicieux, agiles : ils se rapprochent et s’éloignent, apparaissent et disparaissent. Les trois héroïnes vont toucher le leur du bout des doigts, mais elles seront rattrapées par une dure réalité. Une histoire d’amour inattendue, une aventure indélébile, un coup de pouce professionnel… qu’en restera-t-il à la fin ?

BarreSeparation

S’il y a bien des livres qui me font réfléchir et qui me bouleversent, en voici un qui m’impressionne de par sa force et la sensation de gêne qu’il me transmet. Ce ne sont pas des impressions négatives que je ressens, mais la douce brutalité des rêves que l’auteur met en lumière à l’appui de trois morceaux de vie, trois carcasses de rêve qui auraient tout pour être beaux mais que la mort a réussi à encercler et à emprisonner de force.

L’évolution professionnelle, le voyage, la vie de couple, autant de point d’ancrage où les destins brisés s’échouent avec plus ou moins de rapidité. L’auteur nous délivre de puissants messages à travers trois cages dorées. La force et la délicatesse qui se dégagent de la plume poétique et fluide de l’auteur, m’interpellent et, me poussent à m’interroger sur le faisabilité d’un projet de vie, sur l’image que l’on souhaite renvoyer à l’autre et la réalité de ce qui est vraiment accessible. L’auteur nous donne à observer l’intangible, ces maillons qui font de nous ce que nous sommes et qui ont consolidé nos valeurs et nos envies. Seulement, nous ne maîtrisons pas tout.

Il est intéressant je trouve, de nous aventurer en compagnie de ces trois femmes en tant que spectateur (la place que l’auteur nous réserve) car, j’ai été plongée dans une sorte de bulle fantastique, un monde de bonté, de bisounours presque, jusqu’au point de chute que l’auteur sait avec perfection, nous faire ressentir. J’ai littéralement chuté trois fois, avec plus ou moins d’intensité. Sans m’en rendre compte, j’avançais vers le précipice en lisant, page après page, chapitre après chapitre. Ce que j’admire est donc la faculté de l’auteur a nous embarquer pour une promesse de voyage magnifique, revigorante même, et à nous montrer l’envers du décor. Certes, de façon virulente, mais aussi vraie que la réalité peut se concevoir : intransigeante, cruelle, sauvage.

Lorsque vous vous dites que tout ne pourrait pas être mieux, c’est à ce moment qu’il faut se méfier le plus, le trou n’étant pas loin. Sans en devenir parano, j’ai su apprécier et toucher du doigt cette fragilité dont l’auteur nous évoque les contours et le domaine : les rêves. A double tranchant, il y mentionne du positif et du négatif. A juste dose, il nous montre à quel point les évènements de la vie nous marquent, en une fraction de secondes parfois.

La fragilité des rêves - Dimitri Demont.jpg

Un contraste entre la lumière et la noirceur au goût épicé et aux légumes du jardin (ou presque…).

Une belle prouesse mettant en scène des personnages plus vrais que nature, le lecteur n’ayant même pas à s’imaginer ce qu’ils pourraient être tant ils reflètent n’importe lequel d’entre nous. Les chapitres sont plutôt longs mais entraînants, car on sait où l’auteur souhaite en venir mais le suspense de savoir quand, plane au-dessus de nos têtes.
Trois nouvelles rythmée décrivant à merveille l’illusion, la tension de la performance et la déchéance humaine, psychologique et physique.

J’ai perçu l’inconfort et la violence à tous niveaux de classes sociales. Les décors de chaque nouvelle sont très soignés et s’empreignent d’une forme de mélancolie addictive. Parfois, j’étais proche l’écœurement tant les mots sont précis. J’ai étouffé, j’ai souri, j’ai apprécié, j’ai été décontenancée, abasourdie, muette. Des univers de vie angoissants où le moindre souffle de vie s’arrache à prix d’or. Des nouvelles au rythme de la consternation, dans les tourments des gens ordinaires. Remarquable !

Sans s’en rendre compte, elle se recroquevillait sur le coussin, l’écrasant sur le rotin, enfonçant ce dernier dans l’herbe. Elle avait atterri dans une maison de fous. Ils réfutaient les arguments les plus élémentaires, étaient dénués de toute morale. Ils étaient en fait tous pourris, comme les fleurs piétinées au bord de la piscine. Les textures exaltantes macéraient, et les couleurs se délayaient en bouillie.

Le mot de Dimitri
Si cet été tu as envie de découvrir 3 histoires de femmes à la frontière du rêve et de la réalité, ce livre est pour toi !

BarreSeparation

L’addition, s’il vous plaît

La fragilité des rêves - Dimitri Demont

 

Et vous l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Avez-vous déjà touché vos rêves des doigts ?

Retrouvez toutes mes chroniques gourmandes dans les rubriques « Livres par auteurs » et « Livres par titres » !

Je remercie chaleureusement Dimitri pour avoir accepté de me faire découvrir sa triptyque de nouvelles et pour sa gentillesse.

Mon 7e partenaire gourmand, rencontre avec un audacieux rêveur…

Hellow mes petits gourmands 🙂 j’espère que vous allez bien ?

Et si nous parlions rêves aujourd’hui en compagnie du nouveau membre de l’équipe de mes partenaires gourmands : l’Auteur Dimitri DEMONT ?

StoryStar1557986808042Auteur indépendant auto-publié sur Librinova et deux fois finaliste du Prix des Étoiles Librinova – 20 Minutes 2017 et 2018, Dimitri DEMONT est un rêveur à toute heure et un audacieux entrepreneur. C’est la force tranquille qui vous propose deux livres : un premier roman de 213 pages – Le ciel n’envahira pas la mer – et un second livre – La fragilité des rêves – que je me ferais une joie de chroniquer prochainement. Le sujet de sa nouvelle de 222 pages raconte les destins croisés de trois femmes en quête de bonheur. Entre désillusions et joies, elles devront affronter des tempêtes et faire des choix. Ses livres sont disponibles sur Amazon, la Fnac, Cultura et chez votre libraire préféré en version électronique à seulement 3.99€ ou en version brochée (respectivement) à 12.90€ et 13.90€.

Vous serez au bon endroit pour en savoir plus sur l’auteur et sur ses livres en cliquant dans la rubrique  « Biographies des Auteurs ». Vous pouvez aussi y avoir accès en cliquant sur son nom, dans la rubrique « Liste des partenaires ».

Pour le suivre c’est par ici

adresse mail pro dimitridemont@gmail.com 

Instagram @dimdemont – #dimitridimont

Facebook Dimitri Demont / @dimitridemontauteur

Son site web : dimitridemont.com

Merci à Dimitri de rejoindre l’équipe de mes partenaires gourmands !

Humm, ça sent la chronique gourmande ça !

Une 4ème rencontre partenariale où le mystique s’introduit avec – romance-…

Hellow mes petits gourmands 🙂 j’espère que vous allez bien ?

Vous êtes-vous déjà sentis bousculé par l’univers d’un auteur ou d’une autrice ? Moi, oui, sauf que depuis très longtemps je n’avais pas rencontré un être à part. Je suis heureuse de vous faire partager ma joie d’être partenaire gourmande avec l’Autrice Maya AGORA !

Son roman « Miroirs et Ombres » se compose de 372 pages et, est disponible en version électronique sur Amazon au prix de 2.99€ seulement ! Cliquez sur le titre de son roman pour découvrir son résumé. Vous ne verrez plus jamais ni un miroir ni une ombre de la même façon…

Découvrez ce qui a rendu ma rencontre si riche en vous plongeant prochainement dans la biographie de Maya dans la rubrique  « Biographie des Auteurs ». Vous pourrez aussi y avoir accès en cliquant sur son nom, dans la rubrique « Liste des partenaires ».

 

Pour découvrir son univers c’est par ici 

adresse mail pro mayaagora@gmail.com

Instagram @mayaagora, #miroirsetombres #mayaagora

Facebook@MayaAgora

Merci à Maya pour m’avoir sollicitée, d’avoir pris le temps de découvrir mon univers et de me laisser découvrir le sien !

Une autrice qui mérite quoi qu’elle en dise, d’être relayée sur les réseaux sociaux !

Humm, ça sent la chronique gourmande ça !

Un nouveau défi partenarial m’attends…

Coucou mes petits gourmands 🙂 J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année ?

Je suis ravie de vous annoncer qu’en cette année 2019, l’autrice – Éliane LANOVAZ, sera ma partenaire gourmande !

Interdiction de ne pas vous emparer de son livre « Va, Chasse la grisaille » publié aux Éditions du Petit Hôtel. Son œuvre compte 144 pages. ISBN : 978-2-9560393-0-3. Et cerise sur le gâteau, il ne coûte que 14€ ! Foncez !

Je vous annonce également qu’elle est l’autrice d’un live en cours d’écriture au titre assez évocateur « Des fous échappés d’un asile », disponible sur Wattpad avec chaque semaine un nouveau chapitre. Cliquez et découvrez pourquoi près de 400 lecteurs sont déjà conquis !

Vous retrouverez toutes les informations indispensables pour vous procurer « Va, chasse la grisaille » et pour lire son nouveau roman « Des fous échappés d’un asile », en cliquant sur les titres de ses romans.

Retrouvez également plus d’information sur l’autrice en cliquant dans la rubrique  « Biographie des Auteurs ». Vous pouvez aussi y avoir accès en cliquant sur son nom, dans la rubrique « Liste des partenaires ».

Pour la suivre c’est par ici :

twitter@QltureConfiture

Instagram @elianelilylanovaz

Wattpad @LilyLanovaz

Facebook Éliane Lanovaz / @chasseusedegrisaille

 

Un grand merci à elle pour sa confiance et sa bonne humeur !

N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux !

Humm.. ça sent la chronique gourmande ça…